Posts Tagged: Self-Portraits

Can he tell I am there?

Je dis toujours la même chose – Claude Roy

Je dis de toi et de la rose
Mes poèmes sont évidents
Je dis toujours la même chose
La vie l’amour la mort le temps

Prenant les phrases toutes faites
les vérités de tous les jours
je ne suis ni ange ni bête
mais je me répète toujours

Je dis de toi et du bonheur
et la chaleur d’être avec toi
Je dis de toi et du malheur
le tourment de n’être que moi

Je dis ce que chacun devine
l’a b c de la clef des chants
Le fil sans fin que j’embobine
n’est qu’un gros fil cousu de blanc

Je me répète et recommence
Je ne dis que ce que je sais
mon souci mon insouciance
mon embarras C’est bien assez

Je me reprends sans fin ni cesse
Est-ce vraiment vraiment le même
qui dans sa fausse vraie paresse
n’est que l’absence de soi-même

Toujours distrait si je médite
toujours ailleurs si je suis là
qui donc en moi veille et persiste
à être moi si malgré moi

Un jour vient où la persistance
que j’avais cru perdre à tous vents
devient le fil de la constance
signant la trace d’un vivant

Ce n’est peut-être que ma mort
qui saura bien photographier
fini le jeu de j’entre-et-sors
cet inconnu qui m’échappait

Il dit toujours la même chose
il redécouvre à chaque instant
la même évidence morose
la même joie qui n’a qu’un temps

Mais un seul fruit songe et s’accroît
dans la fleur en métamorphose
se répétant moins qu’on ne croit
disant toujours la même chose.

extrait du recueil Poésies, Gallimard, 1970.

l’a b c de la clef des chants – Claude Roy


Je dis ce que chacun devine l’a b c de la clef
des chants Le fil sans fin que j’embobine …


Un jour vient où la persistance que j’avais cru perdre à tous vents
devient le fil de la constance signant la trace d’un vivant


Ce n’est peut-être que ma mort qui saura bien photographier fini le jeu de j’entre-et-sors cet inconnu qui m’échappait
Il dit toujours la même chose il redécouvre à chaque instant la même évidence morose la même joie qui n’a qu’un temps
Mais un seul fruit songe et s’accroît dans la fleur en métamorphose se répétant moins qu’on ne croit disant toujours la même chose.

Can you make your voice visible?

We celebrate spring’s returning – Leunig

02-.jpg

Dear God,

We celebrate spring’s returning and the rejuvenation of the natural world.
Let us be moved by this vast and gentle insistence that goodness shall return,
that warmth and life shall succeed.
Help us to understand our place in this miracle.
Let us see that as a bird now builds its nest, bravely,
with bits and piece, so we must build human faith.
It is our simple duty;
it is the highest art;
it is our natural and vital role within the miracle of spring;
the creation of faith.

Amen

Michael Leunig When I Talk to You: A Cartoonist Talks to God

What do you see and what does it say?

We find ressemblance where we feel we belong

Some people are not family but they are a kind of lineage, of the mind and of the heart. An inspiration in the dedication of their life.

Etty Hillesum

Josef Sudek

Louis Aragon

Marilyn Monroe

Like the present and the past are one

Home
Like the present and the past are one
The lightness of youth and the lightness of detachment
Treading a line between the fall and the wild
Attracted in weightlessness

Margot Krebs Neale aux jARTdins de Montagny-en-Vexin – Exposition 2017

Les 15èmes jARTdins de Montagny ont été pour moi l’occasion de très belles rencontres mais aussi bien sûr l’occasion de faire un travail personnel à exposer.

Comme ce travail m’a amenée à présenter 5 montages accompagnés de réflexions et de commentaires, je vais présenter l’ensemble sur cette page et vous pourrez cliquer sur chacune des photos si vous le souhaiter pour trouver une page plus complète consacrée soit au Passé, soit aux Chemins de Vie, soit au Désir, soit au Rêve soit enfin au Silence.

Le thème que je me suis donné d’abord en anglais :Being & Belonging est devenu au fil du travail Intégrité et Intégration

Le Passé

J’essaie de dire d’où je viens… chacun de nous est un puzzle.

Chemins de Vie

remettre en question les valeurs qui nous font vivre.

Le Désir

La question du désir

Le Mystère

«Ce n’est pas tout le monde qui peut photographier ses rêves»

Le Silence

Passé fait de silence, choix et désir habités de silence, rêves pays du silence pour finir essayer de photographier le silence

Margot Krebs Neale aux jARTdins de Montagny-en-Vexin – Exposition 2017

Les 15èmes jARTdins de Montagny ont été pour moi l’occasion de très belles rencontres mais aussi bien sûr l’occasion de faire un travail personnel à exposer.

Comme ce travail m’a amenée à présenter 5 montages accompagnés de réflexions et de commentaires, je vais présenter l’ensemble sur cette page et vous pourrez cliquer sur chacune des photos si vous le souhaiter pour trouver une page plus complète consacrée soit au Passé, soit aux Chemins de Vie, soit au Désir, soit au Rêve soit enfin au Silence.

Le thème que je me suis donné d’abord en anglais :Being & Belonging est devenu au fil du travail Intégrité et Intégration

Le Passé

J’essaie de dire d’où je viens… chacun de nous est un puzzle.

Chemins de Vérité

remettre en question les valeurs qui nous font vivre.

Le Désir

La question du désir

Le Mystère

«Ce n’est pas tout le monde qui peut photographier ses rêves»

Le Silence

Passé fait de silence, choix et désir habités de silence, rêves pays du silence pour finir essayer de photographier le silence